Le goûteur de supermarché

Les crevettes au risotto lait de coco Picard

Note globale pour les crevettes au risotto lait de coco et basilic thaï Picard : Efficace

 

Ils arrivent tout juste dans vos rayons surgelés : les nouveaux plats individuels Picard. Je ne sais pas si vous les avez déjà vu dans votre magasin, chez moi, ils sont arrivés aujourd’hui ! Je me suis donc dit qu’un test dès maintenant pourrait vous être utile 🙂 Il existe différentes recettes, plus ou moins exotiques. Pour cette première tentative, ayant envie de voyager un peu (merci la pluie et le ciel gris…), je me suis tourné vers les crevettes au risotto, lait de coco et basilic thaï.

 

Présentation :

Ces nouveaux plats individuels bénéficient d’un joli packaging très attrayant. Ne les ayant vus qu’en photo dans la brochure Picard, j’ai été étonné de la taille des pots, bien plus grande que ce à quoi je m’attendais. En même temps, tant mieux : il s’agit quand même d’un plat complet.

Pour cette recette, nous avons donc un pot rose tout rond, avec un petit visuel du produit. C’est une portion de 360g pour laquelle il faut compter 451 kcal et 3,50€. Bien pratique, le packaging contient une fourchette en plastique jetable et se réchauffe en 7 minutes au micro-ondes.

Ceux qui n’auront pas vérifié la liste des ingrédients avant d’acheter auront sans doute une surprise : riz, queue de crevettes, épinard, tomates, lait de coco, crème fraîche, lait écrémé, noix de coco râpée et une multitude d’autres petits ingrédients pour le goût (gingembre, huile d’olive, vin blanc, etc.) On notera donc la présence d’épinards qui pourraient en rebuter certains…

 

 

Aspect : 4/5

Ce n’est pas que ça soit particulièrement appétissant : on a tout de même affaire à un risotto aux crevettes ; l’aspect bouillie, on n’y peut rien. Mais j’apprécie les couleurs de chaque ingrédient une fois le plat réchauffé : les épinards sont bien verts, les crevettes joliment rosées, le riz semblent crémeux, la noix de coco râpée ajoute une touche délicate à l’ensemble.

Il n’y a pas énormément d’épinards, ni de tomates. En revanche, il y a un nombre respectable de crevettes, même si celles-ci sont de petite taille.

 

Dégustation : 3/5

Alors, on n’a évidemment pas affaire à un véritable risotto italien, tant au niveau de la texture que du goût. Mais plutôt à un riz cuit dans du lait de coco, ce à quoi je m’attendais. Le texture ne m’a pas enchanté, cela dit ça reste bon. On sent bien le goût de la coco, ça manque juste un peu de sel pour moi. En même temps, je trouve l’usage du lait de coco en cuisine assez délicat, on se retrouve vite avec un plat écœurant, trop sucré. Ou est-ce seulement moi ?

Les crevettes sont fermes mais n’ont pas énormément de goût. Les épinards sont ok, les tomates également, mais je suis surpris d’en trouver si peu dans mon plat.

En bref : c’est efficace. Ni mauvais, ni particulièrement délicieux.

 

Rapport qualité/prix : 4/5

3,50€ pour un plat complet et des recettes qui changent, je trouve ça très bien. L’aspect pratique m’a séduit, même si le goût ne m’a pas totalement transporté. Je goûterai sans aucun doute les autres recettes de la gamme, pour y choisir mes préférées : Jambon, pâtes, champignons et emmental ; Chèvre, légumes grillés, petites pâtes et pistou ; Saumon, pâtes, citron et basilic et enfin Poulet, pommes de terre et épices tandoori.

 

Et vous, avez-vous déjà testé ? Les commentaires vous sont ouverts !

 

  1. Diane
    4 avril 2014 à 7:Avr | #1

    Pour ma part, j’ai été plutôt agréablement surprise. On retrouve le goût de quelques plâts d’Asie. Sans être un must, cela vos le coût d’être testé.

  2. Adé
    3 mars 2014 à 19:Mar | #2

    Salut !
    Mon frère a mangé le risotto un soir, j’en ai profité pour lui piquer quelques bouchées. Alors, d’un point de vue texture, j’ai trouvé ça très bien, très crémeux. Les grains de riz se sentent bien, restent assez fermes, pas de côté trop bouillis. Par contre le goût… D’abord, c’est citronné, c’est sucré, c’est écoeurant. Eurk. Il a rajouté une bonne pincée de sel, bien généreuse, c’était bien mieux. Bon après, je suis bretonne alors peut-être que mon point de vue en est biaisé.

*