Le goûteur de supermarché

9 ingrédients dont vous ne soupçonniez pas l’existence

 

La transformation de bon nombre de produits alimentaires éloigne de plus en plus notre alimentation de sa teneur originelle. Chaque jour, nous ingérons des aliments que nous pensons inoffensifs. Pourtant, derrière le goût croquant de vos céréales du matin se cache un ingrédient peu ragoûtant, à l’instar d’autres additifs que contiennent beaucoup de vos produits préférés.

Lorsque vous croquez vos biscuits à la vanille, vous êtes à dix mille lieux de vous douter que cet arôme exquis de vanille qui vous reste en bouche provient en réalité de… sécrétions de castor ! Regardez de plus près l’emballage, et vous y lirez dans la liste d’ingrédients le « castoreum ».

Vous faites partie des amateurs de bagels et de biscuits ? Saviez-vous qu’ils contiennent des poils humains ? Ceux-ci figurent sur la liste des ingrédients (qui est en général imprimée suffisamment petit pour que le consommateur ne s’y attarde pas) sous la dénomination de L-Cystéine. Cette composante, qui peut également provenir de plumes d’oiseau, est utilisée comme rehausseur de goût. Extrêmement peu ragoûtant.


Le goudron est la base des colorants alimentaires

Dans quasiment tous les produits desséchés artificiellement, vous trouverez des colorants alimentaires. Lorsque les fabricants alimentaires ont commencé à utiliser des colorants il y a près de 120 ans, ils utilisaient essentiellement des carburants. Aujourd’hui, le goudron est la base des colorants alimentaires.

A l’orée de cette saison estivale, vous avez fait votre stock de vinaigrette ? Saviez-vous que l’agent épaississant est à base de propylène glycol, généralement utilisé pour fabriquer l’antigel de votre voiture ou l’agent refroidissant de vos appareils électroniques? Mieux vaudrait repasser à votre vinaigrette faite maison, valeur sûre…

Vos enfants vous réclament des sodas à corps et à cris ? Avant de contenter votre progéniture, sachez que la plupart de leurs sodas préférés contiennent de l’huile végétale bromée (BVO), utilisée en guise d’arôme citron. Sachez encore que l’huile végétale bromée est un produit ignifugeant dont la composante active, le brome, est fréquemment utilisée comme retardateur de flammes dans la fabrication des meubles, et est toxique. Une forte consommation d’huile végétale bromée peut entraîner des dysfonctionnements d’ordre neurologique et être la cause d’une puberté précoce.


Un palmarès des ingrédients peu ragoûtants

Lorsque vous mâchez des chewing-gums, mangez des nuggets de poulet ou croquez goulument vos crackers au fromage, sachez que vous ingérez également… du gazole ! Le gazole apparaît dans la liste d’ingrédients en tant que Butylhydroquinone tertiaire (TBHQ), lequel est également utilisé pour fabriquer du vernis à ongle ! Cette composante est si toxique qu’elle peut vous rendre malade si vous en ingérez ne serait-ce qu’un gramme.

Le sable est votre meilleur ami de l’été. Mais de là à ce qu’il passe dans votre assiette… Et pourtant, votre sel de table et vos soupes en sachets en contiennent, sous la dénomination de dioxyde de silicium (également utilisée dans la fabrication industrielle pour contrer l’humidité).

Vous êtes de ceux qui démarrent la journée du bon pied après avoir mangé un bol de céréales bien croustillantes au petit-déjeuner ? Hélas, nous sommes au regret de vous informer de la présence de… combustible pour moteur, sous la dénomination d’hydroxytoluène butylé (BHT), dans vos céréales préférées. Si vous ne voyez pas d’inconvénient à consommer la même composante chimique que celle contenue dans les produits combustibles tels que les carburants, vous pourrez continuer à apprécier vos céréales, qui doivent leur goût croustillant à la teneur plus ou moins élevée en hydroxytoluène butylé.

Sachez enfin que, lorsque vous vous délectez de caviar, quelle qu’en soit sa provenance, il contient du Borax ou tétraborate de sodium, apparaissant dans la liste d’ingrédients en tant que E285. Le Borax est un agent nettoyant utilisé notamment dans votre lessive.

La mention de ces ingrédients peu ragoûtants visait non pas à vous couper l’appétit, mais davantage à vous faire prendre conscience de la présence de ces additifs dans les produits alimentaires transformés. Ainsi, si vous décidez de continuer à acheter vos produits préférés, vous le ferez en connaissance de cause. Néanmoins, après la lecture de ces quelques lignes, pas sûr qu’ils vous soient encore aussi agréables au palais…

  1. Pas encore de commentaire

*